Accueil / Business / Economie / BPI France a perdu 18,5 millions en investissant dans Viadeo

BPI France a perdu 18,5 millions en investissant dans Viadeo

Concurrent de LinkedIn, Viadéo, le réseau social pour les professionnels sera placé en redressement judiciaire.

BPIfrance a enregistré une perte de 18,5 millions en investissant dans Viadeo, le réseau social professionnel français qui a annoncé une mise en redressement judiciaire pendant la semaine placé d’après une source proche du dossier.

Bpifrance a investi dans Viadeo en deux phases.

Au départ, c’est le Fonds stratégique d’investissement qui a investi 10 millions d’euros en avril 2012 et déposé par Bpifrance au cours sa création en décembre 2012.

Par contre, le deuxième versement a été fait par Bpifrance, qui a déposé 8,5 millions d’euros en 2014 quand Viadeo entrait en bourse (IPO) de Viadeo.

Cet investissement qui n’existe pas dans le rapport d’activité de l’année 2014 de la banque publique, est produit de façon morcelée de la communication financière de Viadeo d’autrefois.

« Une perte importante pour BPI » a expliqué une source concernant les investissements dans Viadeo.

Grâce au redressement judiciaire, Viadeo, n’a plus de valeur, même face à ses concurrents tels que LinkedIn.

Et dans cette procédure de redressement judiciaire, le tribunal de commerce de Paris devrait rendre sa décision à partir du mois de décembre par rapport aux offres de reprise de Viadeo.

L’entreprise qui n’avait plus de financement a réclamé que son cours en bourse soit suspendu en novembre. En juillet 2014, Viadéo est entré en Bourse avec un titre d’une valant de 17,10 euros par action, pour une valorisation d’environ 170 millions d’euros.

Depuis son entrée en bourse, le titre n’a fait que chuter en bourse où elle a perdu 60% de sa valeur lors de sa précédente année de cotation. Sa valeur avait encore chuté de 66% en 2015. Et depuis le mois de janvier 2016, la valeur du titre de Viadéo a encore baissé à 50%.

A propos de Adrien

Adrien

A lire aussi

Télécoms : Xavier Niel intéressé par le marché britannique

Xavier Niel, le fondateur de Free et actionnaire du Monde serait tenté d’investir sur le …