Accueil / Business / Bourse / Les Bourses européennes maintiennent leurs pertes à la mi-séance

Les Bourses européennes maintiennent leurs pertes à la mi-séance

Mardi dans la matinée, les Bourses d’Europe, ont maintenu leurs pertes pressées par le cours des matières premières et les inquiétudes portant sur la conjoncture chinoise et de nombreux cas distinctifs comme Anglo American et BHP Billiton.

Après avoir déjà baissé la veille sous l’influence des valeurs énergétiques, aussi en nette chute en Europe, Wall Street risque de baissé de plus de 0,5% à l’ouverture.

À Paris, le CAC 40 enregistre une perte de 0,83% (-39,01 points) à 4.717,40 points vers 12h30. À Francfort, le Dax recule de 1,01% et, à Londres, le FTSE baisse de 0,69%. L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 chute à 0,93% et l’EuroStoxx 50 de la zone euro 1,01%.

L’indice des ressources de base catapulte de près de 5%, enregistrant de loin la baisse la plus importante du secteur et portant son repli depuis le début de l’année à plus de 35%.

Glencore (-8,1%), Anglo American (-8,2%), Rio Tinto (-5,1%), BHP Billiton (-5,0%) ou ArcelorMittal (-5,4%) font partie des dix plus importantes chutes du Stoxx 600.

A part la réactivation des craintes portant sur la demande chinoise après des données du commerce extérieur du pays montrant surtout un 13e mois successif de chute des importations, le domaine des matières premières est plaqué par l’actualité qui tourne autour de Anglo American et BHP Billiton.

En fait, l’Anglo American a décidé de restructurer son activité et prévoit de réduire de façon drastique le champ et suspendre le dividende jusqu’à décembre2016 et BHP Billiton qui traverse une nouvelle demande de plusieurs milliards de dollars de dommages et intérêts après la rupture mortelle d’un barrage au Brésil qui lui appartient avec Vale.

« Il est de plus en plus certain que la seconde économie mondiale (la Chine) n’est pas encore vraiment sortie de ses difficultés malgré les différentes mesures pour essayer d’y parvenir, comme des baisses de taux à répétition », a souligné Markus Huber, analyste chez Peregrine & Black.

A propos de Bernard

Bernard
Faisant parti de l'ancienne génération, je partage ici mes humeurs, chaque jours (ou du moins j'essaie). Ne me jugez pas :)