Accueil / Politique / Monde / L’ONU contrôlera la fin du conflit colombien

L’ONU contrôlera la fin du conflit colombien

Suite à la demande du gouvernement colombien et de la guérilla des Farc le Conseil de sécurité de l’ONU va prendre part à la supervision du cessez le feu inscrit dans les accords de paix en cours de discussion à La Havane. La fin de la guerre interne colombienne semble dorénavant irrévocable.

Pour le président colombien, Juan Manuel Santos il s’agit d’«Un immense pas vers la paix», quand l’annonce de la création, par le Conseil de sécurité des Nations unies, d’une mission politique visant à suivre la supervision du cessez le feu final avec les Farc a été faite. C’est sans conteste une grande réussite pour le Président colombien. Mais également pour son pays. Cette décision arrive suite une demande unie du gouvernement colombien et des Farc proposée la semaine passée à New York par la ministre des Affaires étrangères, Maria Angela Holguin. Cette demande était innatendue il y a encore plusieurs semaines.

Justice transitionnelle

Carlos Antonio Losada, membre du secrétariat des Farc, a indiqué à Semana: «Le cessez-le-feu bilatéral a pris place sur le territoire par la force de faits. Et personne ne sera d’accord que ce soit le contraire, encore moins après que nous ayons avancé de façon aussi significative que de solliciter conjointement une mission politique spéciale de l’ONU qui assimilera un système tripartite de contrôle».

Le 23 septembre passé, le président Juan Manuel Santos déplacé à La Havane, où ont lieu depuis le 19 novembre 2012 les pourparlers de paix entre le gouvernement colombien et les Farc, pour présenter de façon officiel, au côté de Rodrigo Londono Echeverri, plus connu sous le nom Timoleon Jimenez Timochenko, commandant en chef des Farc, et de Raul Castro, Président Cubain, l’accord sur le traitement judiciaire que vont subir les membres des Farc, des Forces armées colombiennes et du personnel politique lié avec leurs activités au cours du conflit interne qui touchent le pays depuis 1963.

A propos de Adrien

Adrien

A lire aussi

Sanders déclare qu’il n’est pas radical, Hillary joue la carte de l’expérience

Alors qu’on a est à une semaine du caucus de l’Iowa, CNN a organisé un …