Accueil / Maison / Famille / ONPC : Amelie Mauresmo critique l’interdiction d’accès à la PMA aux homosexuelles

ONPC : Amelie Mauresmo critique l’interdiction d’accès à la PMA aux homosexuelles

Alors qu’elle était invitée sur le plateau d’« on n’est pas couché » sur France 2, Amelie Mauresmo a profité de l’occasion pour fustiger le fait qu’il soit interdit aux femmes homosexuelles, d’accéder à la PMA aux femmes homosexuelles.

Amelie Mauresmo, est devenue maman l’été dernier. L’ex N°1 mondiale de tennis était invitée pour parler de l’équipe de France de Fer Cup qualifiée pour la finale de la compétition. Elle a également bien voulu répondre à quelques questions sur sa vie privée.

Interrogée par Léa Salamé et Yann Moix sur sa vie privée, L’ex N°1 mondiale de tennis, devenue mère au mois d’août dernier a répondu sans détour qu’elle est plutôt en faveur d’une PMA pour les femmes homosexuelles et déplore le fait que le droit français les en empêche en ces termes : « Je pense que tout le monde est en droit d’avoir un enfant. Comme d’autres personnes je suis devenus mère et c’est étonnant. Le fait d’interdire certaines personnes à pouvoir en bénéficier j’ai du mal à le comprendre.  »

En France, seuls les couples hétérosexuels ont droit à la PMA. Elle concerne uniquement les couples dont l’un des partenaires est victime d’un problème d’infertilité médicalement constatée.

Elle concerne aussi les couples dont l’un des partenaires, a été victime d’une maladie grave qui pourrait le transmettre à l’enfant. Environ 50 000 PMA sont pratiqué chaque année en France.

A propos de Bernard

Bernard
Faisant parti de l'ancienne génération, je partage ici mes humeurs, chaque jours (ou du moins j'essaie). Ne me jugez pas :)